L’ORIGINE DE QUAESITA 

Impliqués l’un et l’autre dans des métiers de soins — lui, est infirmier libéral, elle, est somato-thérapeute — Odile et Rémi DUJARDIN sont à l’origine de la fondation de QUAESITA.

Convaincus de l’intérêt d’une approche systémique de l’homme dans sa relation corps/esprit et avec son environnement, ils créent en 2014 un Centre de ressourcement et de bien-être : « La Parenthèse » à Saint-Omer de Blain.

Dans cet endroit préservé, La Parenthèse développe une offre de services dédiée au bien-être dans toutes ses déclinaisons : physiques, alimentaires, mentales et sociales, autour d’un concept global : la permaculture.

 

L’IMPOSSIBLE RECONSTRUCTION

C’est dans ce contexte, au service des personnes en souffrance, qu’Odile et Rémi DUJARDIN rencontrent de plus en plus souvent des femmes victimes de traumatismes et font ensemble un constat : les abus sexuels, la violence, la maltraitance impactent fortement leur estime d’elles-mêmes.

La solitude dans laquelle elles se trouvent, le manque de soutien, de moyens, constituent de terribles freins empêchant leur reconstruction.

L’évidence s’impose alors à Odile de trouver un moyen d’aider ces femmes, ces jeunes filles dans une détresse absolue, et de le faire gratuitement.

Elle décide alors de créer l’association QUAESITA.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer